Les DDR (Disjoncteurs différentiels) dans les installations de soudage

Les déclenchements intempestifs peuvent être évités dans les installations de soudage grâce à une technologie intelligente.

Des coupures intempestives de certaines parties de l'installation entraînent des pertes de production ainsi que des dommages sur les appareils et compromettent la sécurité des process et la qualité des produits finis. C'est la raison pour laquelle il est important d'utiliser des dispositifs de protection appropriés pour interrompre l'alimentation électrique uniquement en cas de courants résiduels effectivement existants. Par ailleurs, des courants résiduels naissants  doivent être détectés à un stade précoce. – Seuls ceux qui gardent en permanence l'oeil sur leur installation électrique sont en mesure de réagir à temps sans que le dispositif de protection ne se déclenche. Les courants élevés et/ou les tensions élevées qui surviennent lors du soudage par résistance ont souvent comme conséquence que les disjoncteurs FI/dispositifs à courant différentiel résiduel classiques (tels que ID, DD, CBR) ne peuvent pas être utilisés.

Les courants de charge courts, pulsés et extrêmement élevés ainsi que les courants de fuite haute fréquence liés à l'installation provoquent des déclenchements intempestifs et donc des interruptions inutiles. Par ailleurs, les solutions DDR classiques ne peuvent pas être adaptées de façon optimale à l'installation.